foire aux questions.

Qu'est-ce qu'un psychologue?


Au Québec, le titre de psychologue est réservé aux membres de l'Ordre des psychologues (OPQ). Les psychologues doivent donc se conformer au code des professions et au code de déontologie de l'OPQ. Les psychologues cliniciens ont également l'obligation de poursuivre une formation continue. Depuis 2006, le doctorat en psychologie est une exigence pour devenir psychologue membre de l'OPQ.




Quand devrais-je consulter un psychologue?


Il n'est pas nécessaire d'avoir un diagnostique psychologique ou d'être référé par un médecin pour consulter un psychologue ou un psychothérapeute. En fait, toute personne peut consulter lorsqu'elle ressent de la souffrance ou de la détresse psychologique. Certaines personnes consultent sans présenter une problématique précise, mais plutôt pour apprendre à mieux se connaître, à mener une vie plus riche de sens ou entretenir des relations interpersonnelles plus satisfaisantes.




Combien de temps vais-je devoir consulter et à quelle fréquence?


Généralement, les clients sont rencontrés à raison d'une séance de cinquante minutes par semaine. Il est difficile de déterminer la durée d'une thérapie puisqu'elle peut varier d'un patient à l'autre, en fonction des problématiques visées, des objectifs établis, des difficultés rencontrées en cours de thérapie et des progrès réalisés. Il est possible d'entreprendre une thérapie à court terme (p. ex. 10 à 15 séances) si le patient désire travailler sur un aspect précis de son expérience. Toutefois, les changements profonds (p. ex., modification des schémas de pensées, des dynamiques relationnelles, de symptômes anxieux et dépressifs persistants, de traits ou de troubles de la personnalité) nécessitent un investissement à moyen terme.




Combien coûte une séance de thérapie?


Le coût d'une séance de thérapie varie entre 110$ et 130$ par séance de 50 minutes. Les honoraires des psychologues (et des internes et doctorants en psychologie) membres de l'Ordre des psychologues du Québec sont généralement couverts par les régimes d'assurances privées. Il est donc conseillé de vous informer auprès de votre assureur pour connaître la portion des frais qui sera remboursable. De plus, les honoraires des psychologues sont déductibles d'impôts à titre de frais médicaux.




Est-ce que les séances sont confidentielles?


Les psychologues sont tenus par le secret professionnel. Ainsi, tout ce qui est discuté en thérapie est confidentiel. Toutefois, certaines exceptions obligeraient un thérapeute à briser la confidentialité, par exemple si le client est à risque de blesser physiquement une autre personne ou lui-même.




Quelles approches utilisez-vous?


Les psychologues, doctorants et internes de notre clinique travaillent avec des approches variées et complémentaires. Il est important de noter que contrairement à certaines croyances populaires, aucune approche n'est plus efficace qu'une autre. En fait, les études démontrent qu'au-delà de du diagnostique, de la formation et de l'expérience du psychologue, les caractéristiques du psychologue (Wampold et Brown, 2005) et l'alliance entre le patient et le psychologue détermineraient la majorité des progrès réalisés en thérapie. APPROCHE COGNITIVO-COMPORTEMENTALE

Les spécialistes de ces approches considèrent que les difficultés psychologiques sont liées à des pensées ou à des comportements inadéquats qui ont été appris par une personne dans son environnement quotidien. Il s’agit donc d’analyser ces comportements et pensées, ainsi que le milieu de vie de la personne, et d’apprendre de nouveaux comportements, de remplacer ces pensées ou émotions non désirées par d’autres qui sont davantage adaptées. La thérapie béhaviorale et la thérapie émotivo-rationnelle sont des exemples d’approches associées à cette orientation.


APPROCHE HUMANISTE

Cette approche est fondée sur la capacité de l’être humain à diriger son existence et à se réaliser pleinement. L’accent est mis sur le moment présent, sur la capacité de la personne à prendre conscience de ses difficultés actuelles, de les comprendre et de modifier, en conséquence sa façon d’être ou d’agir. Le psychologue facilite ainsi l’exploration de soi engagée par le client de même que l’expérimentation de nouvelles façons d’être ou d’agir. La personne qui consulte est considérée comme un «client» qui est sur un pied d’égalité avec le thérapeute. L’approche rogérienne, la Gestalt thérapie et l’autodéveloppement sont des exemples d’approches issues de ce courant de pensée.


APPROCHE PSYCHODYNAMIQUE / ANALYTIQUE

Fortement influencées par la psychanalyse et faisant appel à la notion d’inconscient, ces approches établissent un lien entre les difficultés actuelles et les expériences, les conflits refoulés et non résolus de l’histoire personnelle. La personne est ainsi amenée à prendre progressivement conscience de l’influence des conflits inconscients sur son fonctionnement actuel afin de les comprendre et de s’en dégager graduellement.


APPROCHE SYSTÉMIQUE / INTERACTIONNELLE

Dans cette approche, on considère que les problèmes personnels surgissent et se maintiennent à cause du genre d'interaction entre une personne et son entourage (famille, amis, équipe de travail, etc.). Après analyse de la situation problématique, l'objectif de la psychothérapie est de modifier les relations entre la personne et son entourage. Il est ainsi fréquent que le psychologue rencontre des membres importants de l'entourage de son client. La thérapie familiale et la thérapie brève constituent des exemples de cette orientation.


Source: Ordre des psychologues du Québec (2014). Orientations théoriques. Récupéré de http://www.ordrepsy.qc.ca/fr/public/la-psychotherapie/orientations-theoriques.sn




Quelles sont les étapes du processus thérapeutique?


Généralement, les patients sont rencontrés une fois par semaine pour une durée de 50 minutes. La thérapie comprend d'abord une phase d'évaluation, où le patient et le psychologue travaillent à comprendre les origines et la nature du problème et à établir des objectifs de thérapie. C'est par ailleurs à travers ces premières séances que le patient peut déterminer s'il se sent confortable avec le psychologue et son approche thérapeutique. Suivant l'évaluation, les séances sont dédiées à l'exploration des difficultés de l'individu et de leurs manifestations dans sa vie quotidienne. Selon l'approche du psychologue, l'emphase pourra être mise sur l'observation des liens entre les pensées, les émotions et les comportements à la base des difficultés de la personne, sur l'exploration des schémas de personnalité contribuant au maintien des problématiques, sur la façon dont les expériences passées et les conflits irrésolus influencent son expérience actuelle ou sur l'enseignement d'outils thérapeutiques et de stratégies axées sur la résolution des problèmes actuels. ​La fin de la thérapie est une étape importante du processus et se discute généralement en séance avec le psychologue. La dernière séance sert généralement de clôture à la thérapie et vise à effectuer un retour sur les progrès accomplis, sur l'avancement du patient par rapport à ses objectifs initiaux et sur les changements observés dans sa vie. Une emphase peut être mise sur la révision des stratégies et des outils qui ont été aidants dans une optique de maintien des acquis.